La start-up GREENBERRY est le projet de deux amis : Léo Casagrande et Yannick Dars qui se sont connus au lycée en classe de seconde. Leur solide amitié ainsi qu’une idée fixe “la géolocalisation des informations” a donné envie à ce duo de créer leur start-up. “Nos conversations tournaient toujours autour de la ville intelligente” nous dit Yannick Dars “Nous avons décidé de nous lancer en créant notre société et faire vivre notre projet”. Les deux associés ont des parcours différents mais complémentaires. Léo Casagrande, a fait des études de  Géographe, Cartographe à l’Université de Lorraine. Il a effectué plusieurs missions auprès des collectivités locales, en participant au pilotage de projets d’Ecoquartiers et de reconversion industrielle. Il a également fondé en 2012 la société Géolutions, sa première expérience de crétion d’entreprise. Yannick Dars, est chargé du Business Development & Marketing Digital.Après des études de Commerce et Marketing au sein de l’Université de Lorraine et de NEOMA Business School Paris, Yannick a pu acquérir une solide expérience terrain en développement commercial auprès de groupes industriels et énergétiques tels que Saint-Gobain ou encore EDF. Passionné par l’innovation, le digital et l’économie numérique, il fonde GREENBERRY avec Léo en 2015. Ce duo est complété par des développeurs et des webdesigners. Leur objectif à present est de développer des solutions digitales axées autour du concept de la ville intelligente et connectée. Pour Léo Casagrande : « L’ambition de la start-up est de contribuer à rendre la ville plus intelligente et plus intelligible pour les usagers qui la composent ». L’idée fondamentale du projet et que en considérant le territoire comme une « plateforme dinnovation ouverte », tous les citoyens peuvent participer au processus en ajoutant des informations

 

greenbery logo

 

Grace à leur expertise pour la géolocalisation et le traitement des données dans la ville ils ont pu se distinguer lors de plusieurs Hackatons en Lorraine. Ils ont reçu en Octobre 2014 , lors du Hackathon Smart City, à Metz BLIDA, le prix “coup de Coeur” avec leur projet PULSACTION,. http://www.pulsaction.fr/ « Parce que chacun peut être une impulsion mais que c’est tous ensemble que naissent les pulsations.» Ils ont créé une plateforme (app mobile, mobilier urbain, tableau de bord) qui permet de prendre le pouls de la ville en temps réelle en croisant différentes sources de données (Open Datas, Réseaux sociaux, données Capteurs, données urbaines…)  Ces manifestations tels que des hackathons permettent à GREENBERRY de sensibiliser les collectivités et de rencontrer de nouvelles equipes. Pour Léo Casagrande : « le plu

 

s difficile pour nous est d’avoir une légitimité pour notre jeune structure, le hackaton nous a permis et de faire voir notre savoir faire ». Soucieuse d’apporter sa pierre à « l’édifice LorNtech », l’équipe adapte sa plateforme PULSACTION aux couleurs de la FrenchTech et dévoile une première plateforme cartographique participative pour « prendre le pouls » de l’écosystème et l’illustrer aux yeux de la mission nationale.Une idée astucieuse d’utiliser l’application PULSACTION pour le label LorNtech.

En Avril 2015 lors du hackathon sur le thème du « Commerce et centre-ville » à Metz l’application Le M, « mon partenaire shopping » a vu le jour. Le M est un projet d’application visant à contribuer au développement du commerce en centre-ville. Complètement centrée sur les usagers, l’application permet de réaliser son shopping d’une manière nouvelle et innovante. Elle y arrive en proposant un système de push vers les commerçants afin de trouver rapidement et précisément les articles désirés. La plateforme est également agrémentée de différents objets connectés (vitrines intelligentes, compteurs de likes physiques, bornes interactives). « On se doit de participer à ces évènements pour soutenir Lorntech et l’écosystème lorrain » reconnait Yannick Dars car les projets sur lesquels nous travaillons sont basés en Lorraine.

 

credit-Christophe-Jung-005-20160105-105047-0610

 

 

Grace à cette façon de penser, d’innover, de travailler et de concevoir autrement la startup GREENBERRY s’est vu confier des projets qui lui annoncent un bel avenir. Afin d’inventer les nouveaux flux de travail et des nouvelles pratiques pour s’adapter aux x besoins et usages d’aujourd’hui le Grand Nancy a sollicité GREENBERRY en partant du constat qu’un grand nombre de vélos loués restent aujourd’hui introuvables. Certains disparaissent par négligence, d’autres par malveillance. D’autres encore nécessiteraient d’être rappelés afin d’être révisés mais la Maison du Vélo du Grand Nancy ne dispose pas d’outils de géolocalisation des vélos disparus, ou de gestion du parc à vélo.  Le but de cette mission pour GREENBERRY et donc naturellement  de fournir une solution matérielle et logicielle innovante capable de localiser à distance les vélos, d’améliorer la gestion du parc  et d’enrichir les services du Grand Nancy au profit des usagers.

La première phase « prototype » est en cours, avant d’être suivie par une phase de test « in situ » auprès d’un échantillon d’usagers significatif. La dernière phase doit permettre le passage à l’échelle du parc locatif tout en servant de support à une démarche d’expérimentations urbaines impliquant les usagers.

Cette mission s’inscrit dans une démarche expérimentale avec un partenariat entre : Greenberry, Le Grand Nancy, le Laboratoire ERPI  et le Lorraine Fab Living Lab® - LF2L®

 

Un second projet d’envergure est également en cours, il s’agit de l’accompagnement dans l’expression des besoins de l’UEM pour l’amélioration du progiciel e-fluid. Ainsi Greenberry peut fourni son expertise dans une solution complète et intégrée de gestion clientèle dédiée à la gestion de la distribution et de la fourniture de gaz et d'électricité. Ce projet nécessite un ensemble de compétences où la startup peut montrer tout son savoir-faire : la cartographie, la géolocalisation des interventions et des techniciens, la planification des itinéraires, le guidage automobile et pédestre, optimisations géographiques pour ordonner les interventions….. L’ambition de notre duo est à portée de main, grâce à leurs nouvelles applications la ville sera connectée et intélligente….

Article publié dans le journal LA SEMAINE le jeudi 14 janvier 2016